Après environ quinze heures de garde à vue à Nanterre, dans les bureaux de la Police Judiciaire, Nicolas Sarkozy a été, la nuit dernière, mis en examen pour corruption active, recel de violation du secret professionnel et trafic d’influence.

L’avocat de l’ancien Président de la République, Me Thierry Herzog et le magistrat Gilbert Azibert, avocat général à la Cour de Cassation ont eux aussi été mis en examen.

Nicolas Sarkozy est soupçonné d’avoir cherché à obtenir des informations confidentielles auprès de Gilbert Azibert dans le cadre de l’affaire Bettencourt, en échange de la promesse d’un poste de prestige à Monaco.

La corruption active et le trafic d’influence sont des délits passibles de dix ans de prison.






Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Live Chat
Laisser un commentaire